À propos

Le Centre des services communautaires Vanier est un carrefour offrant de l’aide, de l’accompagnement et des ressources aux personnes de Vanier et d’Ottawa.

D’hier à aujourd'hui

La petite histoire du Centre francophone de Vanier

Mais ce n’est que vers le milieu des années 1940 que l’on fonde un organisme mieux adapté à la vie sociale de l’époque, le Centre Récréatif d’Eastview, qui s’occupe également de certains services sociaux.

C’est le curé Edmond Ducharme, de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes, qui fait appel à plusieurs illustres citoyens d’Eastview pour qu’ils mettent sur pied ce projet. Lors de cette assemblée sont réunis, entre autres, Donat Grandmaître, William D’Aoust, Noé Desjardins, Raoul Landriault, Roméo Bégin, Joffre Bélanger, Henri Tousignan, Eugène Léveillé et Alfred Mainville. Cette réunion extraordinaire a pour résultat la création du Centre Récréatif d’Eastview, le 22 mars 1945. On obtient également une charte provinciale le mois suivant. Cette charte stipule que les buts du Centre Récréatif d’Eastview sont de promouvoir, d’organiser, de diriger et de gérer un club dédié au développement intellectuel, scientifique, sportif et social de ses membres, tout en encourageant leur bien-être et leurs relations sociales et amicales. Il doit également fournir des salles de réunion et autres commodités à l'usage des membres et de leurs invités.

Le comité de direction de la nouvelle corporation, formé des membres de l’assemblée extraordinaire, a tout ce qu’il faut en main pour amorcer la construction du Centre Récréatif d’Eastview. Le comité obtient un terrain de la Ville d’Eastview le 18 mars 1946 pour la somme de 200 $. Situé sur le chemin Marier près du coin du chemin de Montréal, le Centre Récréatif réussit, au fil des ans, à plus que doubler la superficie de sa propriété initiale à la suite de nombreux achats et de dons de lots avoisinants.

La construction du centre est grandement financée par la Société Saint-Jean-Baptiste qui multiplie les campagnes et les activités de financement. La construction s’achève en 1948 et la bénédiction du nouvel édifice a lieu le 19 avril de la même année. Les citoyens impatients devront attendre un mois supplémentaire pour l’ouverture officielle du Centre Récréatif d’Eastview.

La direction du Centre Récréatif est menée par un comité de citoyens appelé Bureau de direction. Louis-Philippe Poirier est nommé premier président de l’organisme. Le curé Ducharme offre la gestion du centre à Joffre Bélanger, déjà à l’emploi de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes. Joffre Bélanger assure la gestion du Centre Récréatif d’Eastview pendant une trentaine d’années.

Très vite, de nombreuses activités viennent ponctuer la vie du Centre Récréatif. Il accueille la bibliothèque de la paroisse et on aménage même une salle de quilles d’une dizaine d’allées au sous-sol.  Cette activité procure une source de revenus pour le centre, ce qui l’aide à assurer sa pérennité. Le centre accueille aussi divers organismes de la paroisse comme l’Association catholique de la jeunesse canadienne (ACJC) et la Société Saint-Jean-Baptiste. Dans les années 1960, M. Bélanger offre gracieusement les locaux du centre au Club 60 pour y tenir ses réunions et ses bingos. Le centre accueille même la Caisse populaire de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes pendant quelques années.

Le 10 juin 1968, le Centre Récréatif change de propriétaire. En effet, les Pères Montfortains (congrégation qui gère également la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes) cèdent leurs droits de propriété à la Société Saint-Jean-Baptiste Notre-Dame-de-Lourdes d’Eastview pour la somme symbolique d’un dollar. La SSJB est un administrateur naturel pour le Centre Récréatif, de nombreuses activités de financement organisées par la SSJB sont venues garnir régulièrement les coffres du Centre Récréatif au cours des années. De plus, de très nombreux administrateurs du Centre Récréatif font également partie de l’exécutif de la Société Saint-Jean-Baptiste Notre-Dame-de-Lourdes d’Eastview.

Le Centre Récréatif grouille d’activités de toutes sortes. À titre d’exemple, le rapport annuel de 1969 dresse un résumé des activités qui ont eu lieu dans les 19 mois précédents :

  • L’installation de 2 radiateurs électriques dans les locaux du Club 60;
  • Installation d’un nouveau système d’amplificateur Electro-Vox;
  • Participation au 25e anniversaire de la Caisse populaire Notre-Dame-de-Lourdes;
  • Achat d’une dactylo électrique IBM;
  • Aide au déménagement de la bibliothèque du Centre Récréatif à leurs nouveaux locaux à l’Hôtel-de-Ville. L’espace libéré sera alloué au Club 60;

 

Le Centre Récréatif d’Eastview change éventuellement de nom pour le Centre Récréatif de Vanier en 1970. Ce changement fait suite au changement de nom de la ville pour Vanier en l’honneur du gouverneur général Georges Vanier. Puis, il prend le nom d’Institut culturel et social de Vanier en 1976. En 1977, on entreprend des rénovations majeures. On refait entièrement la couverture, on installe une nouvelle fournaise à gaz combiné avec un système d’air climatisé. Le total des rénovations effectuées s’élève à près de 330 000 $.  Finalement, l’Institut change de nom pour celui de Centre francophone de Vanier, en 1992. Lors de l’Assemblée générale annuelle du 26 septembre 2018, les membres votent pour la dissolution du Centre Francophone de Vanier. Le Centre cesse ses activités le 30 juin 2019, l’ensemble de ses actifs sont transférés au Centre des services communautaires Vanier (CSCV).

Photographie de l’Institut culturel et social de Vanier
Soirée hommage à Joffre Bélanger, gérant du Centre Récréatif d’Eastview de 1949 à 1981, 22 mai 1981.
Le maire de Vanier, Bernard Grandmaître, coupe le ruban traditionnel.
Rénovation de l’édifice de l’Institut culturel et social de Vanier, vers 1992.
Le nouveau Centre francophone de Vanier, vers 1992.

Équipe de direction

L’équipe de direction du CSC Vanier travaille  en collaboration avec plus de 100 employés dévoués, spécialisés dans plusieurs domaines.

Andree-Anne Martel-2022

Andrée-Anne Martel

Directrice générale
CSCVANIER-Star

Julie Lagacé

Directrice des finances
et de l’administration
CSCVANIER-Star

Élyse Anne Robertson

Directrice des communications
CSCVANIER-Star

Helena Arruda

Directrice des services
communautaires et des services
pour nouveaux arrivants
CSCVANIER-Star

Alicideea LeRoc

Directrice de la Clinique juridique
francophone d’Ottawa
CSCVANIER-Star

Angéline Bernadin

Directrice des services pour
les enfants et les familles
CSCVANIER-Star

Joumana Azzi

Gestionnaire des services
d’aide à l’emploi

Conseil d’administration 2023-2024

Le Conseil d’administration du CSC Vanier est composé de membres de la communauté qui ont la mission du Centre à cœur. Le Conseil d’administration est responsable de la gouvernance ainsi que de la mise en œuvre de la mission et de la vision du Centre. 

Plus d’information

Communiquer avec nous ou faites un don aujourd’hui